fbpx
Comment nos pensées créent notre réalité

Comment nos pensées créent notre réalité

Pendant la première partie de ma vie, j’ai cru que l’on n’était pas vraiment responsable de sa vie et que l’on n’avait aucun contrôle sur ce qui nous arrivait. Que l’on naissait soit avec de la chance, soit sans. Que la vie était souvent injuste et qu’on devait simplement l’accepter.

Je croyais dur comme fer au destin, telle une fatalité irrémédiable. Si la vie t’a donné les outils pour réussir alors tu y arriveras et sinon… tant pis pour toi !

J’ai été tellement heureuse et chamboulée quand j’ai commencé à étudier tous les gens qui avaient/ ont connu des succès dans leur vie privé ou professionnelle. Toutes ces personnes avaient un détail en commun et ce n’était pas un don inné ni une plus grande chance. La plupart de ces personnes ne sont même pas nées dans des milieux favorisants la réussite. Ce qu’elles ont en commun est simple : des pensées tournées vers le succès.

Ces personnes ont réussi à maîtriser leurs pensées. Et ce n’est pas une mince affaire. Prenez 2 secondes pour évaluer vos pensées. Arrivez-vous à les maîtriser ou comme la plupart des gens se sont elles qui dirigent votre vie ?

Laissez-moi vous expliquer en quoi cela leur a permis de réussir plus que les autres. Nos pensées vibrent à une certaine fréquence. Les pensées motivantes et positives vibrent à une fréquence plus élevée que les pensées négatives.

Comme lorsque vous écoutez une radio et que vous vous connectée à une certaine fréquence pour être capable de l’entendre, vos pensées vont attirer à elles ce qui vibrent sur la même fréquence.

Cette découverte a été pour moi une révélation. Cela signifie que toutes mes croyances sur le fait que la vie se déroule et que l’on a soit de la chance soit de la malchance étaient complétement fausses.

J’ai compris que je suis responsable de ma vie, de la tournure que je lui donne et SURTOUT de la perception que j’ai des évènements qui s’y passent.

Car finalement, si vous y réfléchissez bien, un évènement reste un événement d’un point de vue objectif. C’est l’interprétation de cet événement qui nous fera ressentir une émotion ou une autre. Nous avons le choix de voir le bon ou le mauvais dans chaque situation. Même lors d’un incident “négatif” vous avez la possibilité de découvrir l’apprentissage que cela vous apporte.

Plus nous dirigeons nos pensées vers ce que nous voulons, plus nous l’attirons à nous. Plus nous nous focalisons sur ce que nous ne voulons pas, sur le négatif dans notre vie, plus nous attirons à nous des choses de même fréquence vibratoire. Pour ce faire, il n’y a qu’une option : apprendre à maîtriser ses pensées et faire que son esprit travaille pour soi et malgré soi.

Prenez le temps de la réflexion et demandez-vous :

  • Quelles histoires vous racontez-vous quotidiennement ?

Ne vous voyez plus comme une victime. Soyez l’héroïne de votre vie !

Vous êtes plus forte que ce qui vous arrive, vous êtes plus forte que votre passé, et vous avez le pouvoir de changer votre journée à ce moment même en train de lire ces lignes.

  • Alors… à quoi ressemble votre réalité basée sur vos pensées ?

Prenez un moment pour devenir consciente de vos schémas de pensées afin de pouvoir au mieux les rediriger.

Rejoignez la communauté Facebook pour toujours plus de contenu inspirant, des vidéos en direct chaque semaine et des rencontres avec des personnes partageant les mêmes intérêts.

Vous pouvez également me rejoindre sur Instagram.

A très vite,

Marine

Photo par : Jessica Devnani

Un commentaire

  1. ROBERT

    Répondre

    Très belle analyse que je partage pour l’essentielle. Toutefois quand vous dites :”ces personnes ont réussi à maîtriser leurs pensées” ou bien encore : c’est l’interprétation de cet événement qui nous fera ressentir une émotion” etc.…qui maitrise? qui ressent? si ce n’est l’esprit lui-même? Quand on prend conscience de notre fonctionnement et de ce que l’on croit pouvoir maitriser ce n’est jamais que l’esprit qui devient conscient de lui-même. Alors que devient notre libre arbitre? Et bien je pense que nous n’en avons pas dès lors ou nous pensons avec le je, le on, le moi égotique qui est lui-même une émanation de l’esprit. Tout est esprit, même quand on croit prendre des décisions mues par nos passions suscitées par nos perceptions sensorielles : Notre esprit est binaire soit j’aime ou je n’aime pas. L’esprit se leurre lui-même du fait de de la conception physiologique de l’être humain. Vous dites très bien que l’on a aucun contrôle sur notre vie. C’est vrai car c’est l’esprit qui contrôle tout et qui en est là où il doit être en fonction des expériences rencontrées lors de sa vie présente voir, antérieure. Ce sont les nombreuses expériences qu’il rencontre qui le font maturées vers le bon, le beau, le bien. Celui à qui tout arrive de désagréable doit vivre ses expériences qui le conduiront à une bonification de son esprit. S’il réagit dans un sens positif, c’est l’esprit qui commence à réaliser la nature de la transformation nécessaire à son plein épanouissement. S’il réagit négativement, c’est que l’esprit n’est pas prêt, et de nouvelles épreuves devront être expérimentées. Ce n’est que la vision de l’esprit qui anime ce corps….à ce jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *